Accueil > Au hasard des faubourgs > Vincent Prezioso  
           
 
Après des études en Suisse et à la Dick Groove School of Music de Los Angeles, Vincent Prezioso se dirige vers le théâtre musical, la composition et l’arrangement, tout d’abord en Suisse puis à Paris.
 
Il assure les arrangements et compose la musique de Monsieur Accordéon de Saïda Jawad, produit par Le Splendid et Gérard Jugnot et mis en scène par Jacques Decombe, ainsi que Le Monde selon Bulle de et avec Agathe de Laboulaye. Il compose l’intégralité des chansons et des musiques du spectacle d’Armelle Lesniak, Le Voyage en Armélie, mis en scène par Rodolphe Sand. Au Cinéma, il compose la musique de Ma Femme s’appelle Maurice et Les Gaous de Jean-Marie Poiré, Le Paravent d’Agathe de Laboulaye, Johnny Albert de Jacques Serres et Three Burials de Tommy Lee Jones dont il compose la chanson phare de la B.O. monde du film.
 
En Suisse, il compose pour des artistes aussi divers que François Silvant, Scarlett, Barbara Hendricks, mais aussi pour un grand nombre de pièces, spectacles musicaux et shows télévisés. À Paris, il est le directeur musical et arrangeur de Frou-Frou-les-bains au Théâtre Daunou et en tournée dans toute la France, pendant cinq saisons (soit plus de mille représentations), spectacle qui reçoit le Molière du meilleur spectacle musical en 2002. En compagnie de Jacques Decombe, il assure les créations musicales de Mémoire de deux jeunes mariées avec Julie Depardieu et la participation exceptionnelle de Laurent Korcia au violon et produit par Bernard Campan, Les oies du capital aux Bouffes Parisiens, Le dernier jour d’un condamné à mort.